Barr al Aman
TPR anniversary 30 years - WTO

OMC: 30 ans d’examen des politiques commerciales

L’OMC a souvent été critiquée pour inciter les pays émergents à renoncer aux tarifs douaniers, pourtant l’une de leurs ressources budgétaires essentielles. Depuis l’élection de Donald Trump et l’accroissement des tensions commerciales avec la Chine, le remplaçant du GATT (l’accord général sur les tarifs douaniers et le commerce) est dans un état de paralysie (nous y reviendrons).

Cependant, l’un des mécanismes de l’institution genevoise permet d’exposer et de discuter les politiques commerciales d’un des pays membres qui se soumet à une discussion lors de la présentation du Trade policy review ou l’Examen des politiques commerciales.

Le 27 novembre 2019, l’Organisation Mondiale du Commerce célèbre le 30ème anniversaire de la mise en place de cet Organe d’examen des politiques commerciales”(OEPC).

Depuis 1989, cet organe a publié 485 rapports d’évaluation de l’environnement économique et des choix commerciaux que font les pays membres, un balayage complet du régime d’investissement ou des politiques commerciales par secteur d’activité.

La fréquence de cet audit pour un pays est en corrélation avec l’importance de son économie dans le commerce mondial. Ainsi, les 4 premières économies mondiales sont examinées tous les deux ans. La période s’étend à 4 ans pour les 16 économies qui suivent, et à 6 ans pour tous les autres pays dont la Tunisie, à l’exception de certains des pays les moins avancés, pour qui l’écart entre les audits peut encore augmenter.

Au bout de ce processus d’évaluation, deux rapports sont publiés sur le site de l’OMC : l’un est l’évaluation réalisée par le secrétariat de l’organisation, le deuxième est un “policy statement” émis par le pays examiné. Faire abstraction de la position de l’interlocuteur, l’OMC ou le pays membre, biaiserait sensiblement la compréhension.

Durant son stage d’été au sein de la rédaction, Hena An Hoang Xuang a passé en revue … les reviews! Ci-dessous, un aperçu sur celles de la Tunisie, de l’Union Européenne, des Etats-Unis et de la Chine. Pour ces trois derniers, une attention particulière a été portée sur leurs relations avec la Tunisie, le Maghreb et in extenso l’Afrique.

Add comment

1 × 2 =